Spectroscopies

C’est une plate-forme d’analyse de molécules en solution donnant accès aux techniques de spectroscopie de fluorescence, au dichroïsme circulaire et à la thermophorèse.

La spectroscopie de fluorescence est une technique très riche qui permet d'analyser l'effet de modifications de l'environnement (pH, ligands…) sur les propriétés de fluorescence de sondes intrinsèques, comme le tryptophane des protéines, ou de fluorophores greffés. Elle s'applique à l'étude de la stabilité conformationnelle des macromolécules en particulier des protéines (fluorescence directe, quenching de fluorescence) et à la caractérisation des interactions moléculaires comme les interactions protéines-protéines, protéines-lipides ou protéines-acides nucléiques (utilisation du transfert d'énergie FRET ou RET à l'état stationnaire). La plateforme permet l’analyse en fluorescence stationnaire ou bien résolue en temps.

Equipement
Fluorimètre Horiba Jobin-Yvon Fluorolog 3
Mode point, spectre, cinétique, 3D
Faible quantité d’échantillon (micro-cuve min. 120µL)
Contrôle de la température par Peltier
Fluorescence stationnaire : Monochromateur continu à l’excitation (200-700 nm) et à l’émission (300-1000nm)
Temps de vie de fluorescence (Time-correlated single-photon counting TCSPC) : Excitation par LED pulsée à 295 ou 473nm

Le dichroïsme circulaire mesure les propriétés chirales des molécules. Il permet l’analyse du repliement secondaire et tertiaire des protéines : les mesures dans l'UV lointain (180-260 nm) permettent de mesurer le pourcentage des différentes formes de repliement (hélice-a, feuillet-b ou random coil) alors que les mesures dans l'UV proche (250-330 nm) donnent des informations sur le repliement tertiaire. Il est ainsi possible d'étudier la stabilité conformationnelle par l'effet de la dénaturation thermique ou chimique sur les spectres de dichroïsme. L'évaluation de l'impact d'interactions sur le repliement est aussi possible.

Equipement
Spectromètre de dichoïsme circulaire Jasco J-815
Mode spectre, étude cinétique, étude en température
Monochromateur continu de 165 à 900 nm
Faible quantité d’échantillon (cuves de 20 à 300 µL)
Contrôle de la température par Peltier   

La thermophorèse (MicroScale Thermophoresis) permet l’étude d’interactions entre biomolécules. L’un des partenaires doit être détectable en fluorescence, l’autre partenaire (« le ligand ») est dilué en série. Les modifications de déplacement dans un gradient de température (env. 2°C) permettent le calcul du Kd.Equipement
Nanotemper Monolith NT.115
Analyse en capillaire (volume à préparer 20 µL)
Lampe Bleue (ex/em 470/520nm) et Rouge (ex/em 625/680nm)
Greffage des fluorochromes sur les protéines par couplage aux lysines

Localisation
La plate-forme est située dans les locaux de l'équipe Structures et Interactions Moléculaires (SIM) de l'UMR CNRS 6290, rez-de chaussée du bâtiment 5, campus santé  de Villejean.

Conditions d'accès et réservation
La plate-forme est ouverte à toutes les équipes de recherche (Privé / Public) après prise de contact avec la responsable scientifique.

La réservation se fait en ligne  après obtention d’un identifiant auprès de la responsable scientifique.

L'équipe

Responsable scientifique
Arnaud BOndon

Responsable qualité
Sandrine Pottier

La plate-forme Spectroscopie a bénéficié du soutien financier de l'Union Européenne (FEDER), de la région Bretagne et de Rennes Métropole.